SAS ou SASU : quel régime fiscal pour une SASU ?

La SASU (sociétés par actions simplifiées unipersonnelle) représente des sociétés comme son nom l’indique à un seul propriétaire (associé unique) et qui sont très satisfaisantes par les avantages qu’elles offrent aux investisseurs surtout depuis leur ouverture à tous types de projets par la négligence du capital apporté à l’investissement (pas de capital minimum).

Après la perception d’une rétribution, le chef d’une SASU (associé ou pas) peut être inscrit au régime général de la sécurité sociale. Pour les entrepreneurs et associés seuls, ce statut est unique et irréfutable.

En ce qui concerne l’imposition, contrairement aux EURL et EIRL, l’établissement d’une SASU implique une IS (imposition sur la société). L’entrepreneur évite dans ce cas tout impôt sur son compte personnel.

Voulez-vous plus d'informations en ce qui concerne la SASU ? Veuillez consultez notre site web sasu-sas.com.

SAS ou SASU : comment se fait ?

Afin de construire une SASU, les investisseurs sont tenus sur :

  • La précision des statuts,
  • la dénonciation d'une annonce dans une revue dédiée,
  • le dépôt d'un formulaire M0,
  • l'obtention d'une attestation de mise de fonds en ce qui concerne les écots en numéraires.